agrumes fruits

Les agrumes dans les corbeilles de fruits

Les agrumes arrivent au bon moment avant l’hiver ; profitez de leurs ressources en vitamine C et tonifiez vos défenses immunitaires.
Au bureau, les agrumes sont vraiment appréciés dans les
paniers de fruits de saison: redynamisants, ils procurent tonus et sérénité tout en stimulant les capacités cognitives. 

 

Toniques et redynamisants

La vitamine C permet de lutter contre les virus et de prévenir les petits rhumes d’hiver.
Ses réelles propriétés antioxydantes aident les cellules à lutter contre les différentes infections.
En consommant régulièrement des agrumes, vous réduirez la gravité et la durée des états grippaux. Une bonne solution pour avancer sur vos dossiers tout en gardant la forme.
Par exemple, la clémentine est précieuse pour une collation rapide et efficace : avec deux clémentines, ou presque 100 grammes, on bénéficie de 40 milligrammes de vitamine C, soit la moitié de l’apport quotidien qui est recommandé. Par ailleurs, l’assimilation de cette vitamine est particulièrement efficace grâce à la présence de bioflavonoïdes du fruit.
Par ailleurs, les oranges et les clémentines sont douces pour les intestins.
Leur jus contient de nombreux minéraux et est bien pourvu en oligo-éléments.

 

Des agrumes stimulants pour votre cerveau

La vitamine C permet un accroissement des capacités intellectuelles tout en prévenant le stress.
Elle représente un bon moyen pour préserver ses capacités cognitives au travail en toute sérénité.
Stimulant votre cerveau, la vitamine C permet de bénéficier d’énergie et de vitalité
pour fournir un effort soutenu tout au long de la journée.
De plus, les propriétés antioxydantes de cette vitamine sont utiles, à long terme, pour faire face à la dégénérescence de l’ensemble des neurones

 

Un allié anti-stress

La vitamine C qui est contenue dans les agrumes a une activité certaine sur les tissus nerveux.
Oranges et clémentines protègent et améliorent les neurotransmetteurs.
Le stress, l’anxiété, l’insomnie, la dépression et le tabac augmentent aussi les besoins en vitamine C